#GoodDressing : Comment s’organiser pour réussir son Vide Dressing ?

Florence zabi good dressing

Tout d’abord il est important de bien identifier la raison pour laquelle vous faites votre Vide-Dressing : vider votre placard, obtenir un budget pour les vacances, vendre vos belles pièces mais pas à n’importe quelle prix … ?

Définir une stratégie claire vous permet donc de présenter votre stand efficacement et éviter les déceptions. Dites-vous que la cliente Vide-Dressing cherche à faire de bonnes affaires comme vous et que contrairement à vous, elle n’a pas de lien affectif avec les vêtements. Mon conseil est de mettre vraiment en vente ce que vous ne voulez plus posséder. Ainsi, en lâchant prise, vous pourrez faire les bons choix et mettre toutes les chances de votre côté pour passer une belle journée et vous faire des sous.

1 – Vous souhaitez vider au maximum votre armoire ?
= Stratégie destockage et libre service

good dressing florence zahbi
Pensez prix très abordables, quitte à être en dessous du marché. Le but est donc pour vous de mettre en place une stratégie prix.

Revenir avec le moins de vêtements possible. Vous devez donc miser sur une mise en place claire et efficace, la cliente doit pouvoir visualiser du premier coup d’œil, le prix, la taille, la marque. Prévoyez des panneaux indiquant ces informations. La cliente pourra se repérer seule sur votre stand. Pour que votre stand soit rentable, il sera donc évident que vous devrez avoir beaucoup de stock.

Pour résumer : 
• Prix abordables
• Beaucoup de pièces
• Panneaux prix, tailles, marques, étiquettes de prix
• Organisation : par taille puis par catégorie (Pulls, chemises…)

2 – Vous souhaitez vendre des belles pièces mais pas à n’importe quel prix ?
= Stratégie de vente assistée

good dressing florence zahbi
Misez sur peu de vêtements mais des vêtements de marques, de bonne qualité, vintage mais d’actualité… Vous devez miser sur une mise en valeur de vos pièces, comme une véritable boutique. Vous êtes une véritable vendeuse, même une Personnal Shopper, cela va vous demander de bien connaître les marques que vous vendez pour les estimer à leur juste prix et argumenter vos prix. Connaître vos matières, les coupes, les dates de collections de vos vêtements & accessoires permet de proposer un véritable service client.

Pour résumer : 
• Prix justes
• Peu de pièces
• Panneaux marques, tailles, étiquettes sur les produits
• Organisation : par couleur et silhouette


3 – Comment je me prépare ?

• Je sélectionne les vêtements et accessoires
Identifier dans votre garde-robe, les vêtements que vous ne portez plus, qui sont propres, repassés, sans tâches, sans trous, sans boutons manquants, sans défauts de couture… Ils doivent être le plus impeccable possible.

• Je prépare un tableau récapitulatif
Je liste l’ensemble de mes pièces en y associant  un numéro, la marque, le prix, la taille. Le numéro vous permet de le mettre sur l’étiquette et vous repérer sur votre tableau quand vous l’aurez vendu.

Petite astuce, j’estime le prix en prenant les sources sur internet, sur les sites de revente en ligne, cela vous permet de vous situer. A vous de voir si vous voulez être plus ou moins cher.  Il est important de vous donner un prix minimum auquel vous ne descendrait pas de manière à éviter les déceptions.

• Je mets des étiquettes sur les produits
Je commence par les vêtements, ensuite les chaussures et pour finir les accessoires. Je placer les étiquettes sur tous mes produits, je mets le Numéro, la taille et le prix.

Pour les vêtements, on accroche l’étiquette sur le LABEL. Pour les chaussures, l’étiquette autocollante est pratique, on la place sur la semelle. Vous pouvez exposer 1 seule chaussure, histoire de ne pas de faire voler votre paire.

• Je prévois une valise pratique
Pour m’installer rapidement, vous pouvez même mettre les cintres directement sur vos vêtements, vous gagnerez du temps.

• Je prépare mon matériel
– Des cintres hauts (je recommande des cintres de qualités mais pas trop larges pour gagner de la place).
– Des cintres pinces pour jupes, pantalons, (bas)
– Du papier de soie pour emballer les vêtements ou accessoires de très belle qualité
– Des étiquettes de prix en plus au cas où vous avez besoin de changer les prix
– Des sacs de différentes tailles, des sacs en papier que vous n’utilisez plus feront l’affaire
– Des pancartes de prix et une façon de les fixer (pinces…)
– Des ronds de taille à placer sur le portant
– Un fond de caisses (monnaie)
– Des stylos, du scotch, un marqueur
– Un sac banane pour mettre vos sous près de vous
– De l’eau
– Une tenue confortable

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à mettre en avant tous vos talents pour la vente et surtout à vous amuser !

logo good dressing

Laisser un commentaire